Pour pouvoir visualiser son contenu vous avez besoin de Adobe Flash Player.

la Galerie HOME la Galerie Actualité Péclard la Galerie Actualité Au Pluriel la Galerie Actualité Jean-Luc Guérin la Galerie Actualité Gilles Benistri la Galerie Actualité PAC Dossier de presse esprits urbains Dossier de presse esprits urbains 2 Dossier de presse esprits urbains 3 Dossier de presse esprits urbains 4 la Galerie Actualité Alexis Yebra la Galerie Actualité Julie Périn la Galerie Actualité Izabela Kowalczyk La Galerie Actualité évolution gilles benistri texte gilles benistri texte2 Expositions Expositions2 Artistes Contacts Archives 2. Archives 11-12 Judith Watson NAPANGARDI Zao WOU KI Antonio CLAVE Pierre ALECHINSKY Hans BELLMER Bernard BUFFET Francoise SEMIRAMOTH Hervé ANDRE 1 Hervé ANDRE 2 Hervé ANDRE 3 Françoise SEMIRAMOTH 2 Françoise SEMIRAMOTH 3 Mélissa STREICHER Koffi DARAH Kigwarreye KUDDITJI Michelle Possum NUNGARRAYI Julien CHESNEL Vincent TOULOTTE Vincent TOULOTTE Oeuvres 1 Vincent TOULOTTE Oeuvres 2 Vincent TOULOTTE Oeuvres 3 Robert COMBAS ARMAN VILLEGLE Gabriella Possum NUNGURRAYI Rosie Flemming NANGALA Gloria Tamerre PEYTARRE John CHRISTOFOROU 

gilles benistri texte

G A L E R I E

P A R A D I S

"Si chaque artiste emporte avec lui un regard, des manières de percevoir qui sont aussi des manières de faire, Gilles Benistri, lui, créé un monde.Au-delà de la ressemblance ou de l’air de famille d’œuvres apparentées, l’artiste, ici, prend des allures de démiurge, capricieux et joueur, se plaisant à égrainer les bizarreries de son univers.Les objets et les corps quittent le registre de l’habitude et de l’utile; le banal et le trivial, assumés et détournés, nous conduisent vers l’étrange et le singulier.Les personnes, devenues personnages, y perdent souvent leur visage, parfois leur tête, les objets, libérés de leur fonctions, apparaissent dans leur étrangeté retrouvée.Il y a du jeu partout, jusqu’aux interstices qui viennent se glisser et, faisant d’une toile deux châssis, fracturent discrètement mais résolument le trop connu.Il y a des récits et des histoires qui sont le dehors secret des toiles. Il y a ce hors champ qui fait de chaque scène le moment arrêté d’un conte dont chacun se plaît à démultiplier et peupler les blancs.La matière elle-même s’emmêle: les formes aiment à s’amollir, refusant le net qui par trop détermine et fixe, les couleurs se contaminent, les fonds vibrent et s’approfondissent, l’huile joue de toutes ses possibilités de texture.

SUITE

RETOUR






https://www.facebook.com/galerie.paradis?fref=ts