Pour pouvoir visualiser son contenu vous avez besoin de Adobe Flash Player.

la Galerie HOME la Galerie Actualité Péclard la Galerie Actualité Au Pluriel la Galerie Actualité Jean-Luc Guérin la Galerie Actualité Gilles Benistri la Galerie Actualité PAC Dossier de presse esprits urbains Dossier de presse esprits urbains 2 Dossier de presse esprits urbains 3 Dossier de presse esprits urbains 4 la Galerie Actualité Alexis Yebra la Galerie Actualité Julie Périn la Galerie Actualité Izabela Kowalczyk La Galerie Actualité évolution gilles benistri texte gilles benistri texte2 Expositions Expositions2 Artistes Contacts Archives 2. Archives 11-12 Judith Watson NAPANGARDI Zao WOU KI Antonio CLAVE Pierre ALECHINSKY Hans BELLMER Bernard BUFFET Francoise SEMIRAMOTH Hervé ANDRE 1 Hervé ANDRE 2 Hervé ANDRE 3 Françoise SEMIRAMOTH 2 Françoise SEMIRAMOTH 3 Mélissa STREICHER Koffi DARAH Kigwarreye KUDDITJI Michelle Possum NUNGARRAYI Julien CHESNEL Vincent TOULOTTE Vincent TOULOTTE Oeuvres 1 Vincent TOULOTTE Oeuvres 2 Vincent TOULOTTE Oeuvres 3 Robert COMBAS ARMAN VILLEGLE Gabriella Possum NUNGURRAYI Rosie Flemming NANGALA Gloria Tamerre PEYTARRE John CHRISTOFOROU 

la Galerie Actualité Julie Périn

G A L E R I E

P A R A D I S

Julie Perin, « Memory » ou le palimpseste de chair /Puisque ce n’est pas la voix qui sort du corps mais bien le corps qui se tient, là, tout entier dans la voix, il faut d’abord écouter Julie Perin. Il y a dans cette voix la mémoire vivante d’un corps. Non pas des souvenirs qui ne seraient qu’images dévitalisées mais d’abord des traces qui sont des empreintes et des cicatrices vibrantes./Papier, calque et bocaux démultiplient, dans le temps et l’espace, ce corps fragmenté, cette mémoire de chair qui sans cesse se perd et se reprend à la manière du geste de coudre./Le fil, l’encre, les matières végétales ou organiques, viennent tour à tour traverser et emplir ce corps rhizome. Ils en scandent, tout à la fois, entre douleur et douceur, fragilité tenace, l’intenable dispersion et l’impossible unité. Ils en déploient les facettes et les moments où palpitent l’enfance, le féminin, l’individu et leurs envers. /Le travail artistique se fait prolifération assumée et vaste entreprise de sécrétions. Impossible ici de ne pas entendre le « secret ». En ensachant, en recouvrant, en trouant, en estompant, tendue entre le délicat et le brutal, Julie Perin choisit de ne dire qu’à demi. /Manière pour elle de souligner l’absence, de vriller par avance toute expression qui ne serait pas sécrétion, qui ne porterait pas à son revers, à mots couverts, son secret et son silence. Manière aussi de laisser une vacance dans laquelle s’engage le corps sensible, pensant et souvenant, de celui qui regarde. Manière de laisser aux désirs la possibilité de proliférer dans les interstices de la suggestion et du voilé. /Voilà l’écart et ce « jeu » qui entre deux pièces à la fois relie et sépare. Souvenir du Memory dans lequel les images retournées, aussitôt cachées, cherchaient leurs pareilles. Ici la complétude se fait impossible. Reste la quête, à fleur de peau, dans la trame du temps accumulé et disparaissant.Jean-François PASCAL

RETOUR

Memory

La Ruche - 18 boulevard Leccia 13003 Marseille - Ouverture :Mercredi 31 ocotobre 14h-18hVendredi 2 novembre 14h-18hMardi 6 novembre 14h-18hMercredi 7 novembre 14h-18hmardi 13 novembre 14h-18hMercredi 14 novembre 14h-18hEt sur rendez-vous en dehors des jours d'ouverturegalerie-paradis@orange.frOuverture pendant Design Tour du 21 au 24 NovembreA l'initiative de Saffir, Galerie Nomade et LN BoulMercredi 21 novembre 13h-19hJeudi 22 novembre 13h-21hVendredi 23 novembre 13h-19hSamedi 24 novembre 13h-19hSaffir, Galerie Nomade vous propose "Avis de turbulence"autour de "Memory" de Julie Perin,samedi 24 novembre de 15h à 18h.

Dossier de presse en téléchargement






https://www.facebook.com/galerie.paradis?fref=ts